[Podcast] Ces patrons qui dirigent autrement

Gestion et administration des entreprises
ChercheurDoctorantÉtudiantGrand public
Pôle ressources
02/06/2017

«Ils préfèrent vendre leur entreprise à leurs salariés plutôt que d’en retirer des millions. Ils font confiance à leurs employés pour gérer leur planning. Enquête sur ces patrons qui dirigent autrement, sans toujours s’en rendre compte.»

Adieu les structures trop hiérarchiques et vive l’autonomie ! Aujourd’hui, la gestion de personnel se renouvelle, le management s’assouplit au profit de l’écoute, de la flexibilité et du partage faisant ainsi la part belle à l’intelligence collective ; ce qui contribue fortement à l’amélioration des conditions de travail.

Management collaboratif, gestion de projet autonome, intérêt porté pour la motivation, confiance à tout niveau… Ecoutez les témoignages de la fondatrice de Freesia, entreprise d’esthétique à destination des établissements de santé (silver beauté) et du directeur de la maison de retraite cliente. Chez IQuesta, start-up qui offre des stages et contrats en alternance à des jeunes diplômés, on privilégie le dialogue et le contact entre les équipes, on incite à faire remonter les besoins et les idées et on fait se séparer le travail de la vie personnelle au nom du droit à la déconnexion.

D’autres prônent l’autogestion - on parle d’entreprise libérée - comme le PDG de la Générale de Bureautique : il a cédé son entreprise à ses propres salariés !

Chez le groupe Poult, spécialisé dans la biscuiterie, on a également revu l’organigramme : suite à un énième plan social d’envergure, la direction et ses salariés s’accordent pour repenser l’organisation. Suppression d’échelons, fonctionnement moins court-termiste, méthodes agiles appliquées aux nouvelles unités de production… Ici, le nouveau système d’organisation de la gouvernance prône l’holacratie.

Une émission à réécouter sur France culture / Magazine de la Rédaction [02.06.17]