La théorie des jeux : Histoire et prospective

Mathématiques
ChercheurDoctorantÉtudiantGrand public
Pôle ressources
28/11/2016

28 novembre : 1ère séance du séminaire “Histoire des jeux et de leurs théories mathématiques” consacrée à “La théorie des jeux : histoire et prospective” et présentée par Christian Schmidt, professeur émérite à l’Université Paris Dauphine.

Elle aura lieu à la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS) de Lille, le lundi 28 novembre à 17h00, dans la salle 001. La séance est ouverte à tous.

Résumé :

Cette communication se propose de retracer l’histoire des principales étapes de la théorie des jeux : depuis ses origines, dans les travaux de mathématiciens français qui cherchaient à formaliser des situations tirées de jeux de sociétés, jusqu’à ses développements récents auxquels contribuent des chercheurs d’horizons très divers (mathématique, économie, informatique, neurosciences…). Elle s’efforce ensuite d’en dégager ce qui constitue aujourd’hui la spécificité de son champ disciplinaire, et propose enfin quelques hypothèses sur son devenir.

Le séminaire, organisé par Lisa Rougetet, est soutenu par le Rime Lab (EA 7396) et le laboratoire Savoirs Textes Langage (UMR 8163), en partenariat avec la MESHS.

            L’objectif de ce cycle de séminaires est de mener une réflexion sur la place que peut occuper le jeu dans une démarche scientifique ; comment les jeux et leur analyse ont-ils introduit de nouveaux concepts et posé de nouveaux problèmes ? Comment ont-ils permis la modélisation de situations simples pour ensuite développer des théories plus complexes ? Le jeu possède en effet ces atouts de se développer au sein de règles précises ; il a fait l’objet de tentatives de mises au point de stratégies gagnantes s’appuyant sur des démarches mathématiques singulières, permettant de les enrichir en retour, mais a également servi de modèle dans la compréhension de phénomènes appartenant à d’autres champs disciplinaires.

            Les questionnements autour de l’utilisation des jeux dans une théorie scientifique, à la fois en tant qu’objet ou qu’outil, porteront donc sur plusieurs disciplines (théorie des jeux en économie, histoire des mathématiques récréatives, ethnomathématique, informatique), et interrogeront l’histoire pour faire apparaître et analyser la fécondité des interactions entre le jeu et les pratiques scientifiques.

Programme prévisionnel :

Toutes les séances auront lieu le lundi de 17h à 19h à la MESHS de Lille, 2 rue des Canonniers 59 002 Lille Cedex.

- lundi 12 décembre 2016 : David King (maître de conférences en Game Design, London College of Communication). “Thinking of a taxonomy for discussing game design”.

- lundi 16 janvier 2017 : Jean-Paul Delahaye (professeur émérite Université de Lille Sciences et Technologies). “Battre les cartes : du mélange de Gaspard Monge aux surprenants résultats de Persi Diaconis”.

D’autres séances seront programmées.